Boite à concepts


Pour avoir une vision commune, définissons collectivement les concepts :

Les biens communs

biens communs : l'ensemble des ressources, matérielles ou non, relevant d'une appropriation, d'un usage et d'une exploitation collectifs.
bien commun naturel ( ou communs universels) : eau, terre, pôle nord et pôle sud...
bien public : un bien ou un service devant respecter 2 critères.
  • un critère de non-rivalité : cela signifie que la consommation de ce bien par un usager n'entraîne aucune réduction de la consommation des autres usagers ;
  • un critère de non-exclusion : il est impossible d'exclure quiconque de la consommation de ce bien ; il est, par conséquent, impossible de faire payer l'usage de ce bien.
exemple de bien public : l'éclairage public
cloud computing (nuage informatique) : utilisation de serveurs distants pour traiter et/ou stocker l'information. Problème : absence de contrôle pour le propriétaire des documents sur le stockage et l'emplacement géographique.
communs numériques : biens immatériels volontairement placés sous un régime permettant une régulation ouverte des usages (cf rôle des licences Creative Commons)
communs de la connaissance : biens immatériels concernant la production et la diffusion du savoir placés sous un régime permettant une régulation ouverte des usages (ex : wikipedia)
copy party : évènement ayant pour but la copie privée réalisée avec son propre matériel (ordinateur portable, graveur, disque dur externe, appareil photo, téléphone portable...) de ressources mises à disposition d'un public - comme les collections des bibliothèques - exceptées les logiciels et bases de données
Creative Commons : organisation à but non lucratif qui a pour dessein de faciliter la diffusion et le partage des oeuvres numériques. Six licences Creative Commons permettent aux titulaires de droits d’auteur de mettre leurs oeuvres à disposition du public à des conditions prédéfinies. (source : http://creativecommons.fr)
domaine public (en droit français) : ensemble des biens appartenant à l'Etat, à des collectivités locales et à des établissement publics et affectés à une utilité publique. Domaine public artificiel (ex : château) et naturel (ex : voies maritimes).
DRM (Digital Rights Management) : en français, "gestion des droits numériques" c'est à dire un « verrou » technique pour empêcher la duplication d'un morceau de musique ou d'un film par exemple